Durée : 40 mn - surface de jeu : 4m x 3m, de préférence sur scène ou avec public en gradins

Ce spectacle né dans le Jura propose un voyage vers d’autres montagnes, celles des sources du fleuve Djoliba, dans l’ouest  africain. Les voix et instruments de musique content les aventures du héros Kassa Kena Ganina. 
Admiré par les humains et animaux de sa région, il lui manque la sagesse des femmes et l’innocence des enfants. Vainqueur  de l’invincible oiseau Konoba, il se trouve toutefois prisonnier d’une seule plume de ce volatile de  légende… avant qu’un bambin ne l’en délivre. Séducteur, il sera tout de même intimidé par une jeune femme fière et silencieuse, pour laquelle la musique remplacera les mots. Une jolie épouse qui l’aidera à déjouer les ruses  d’un chef de village malfaisant.

Harouna Koïta, issu d’une famille de griots, a sillonné le monde au sein du groupe   burkinabé Farafina. Installé dans le Jura, il y a fondé le groupe Wuïwa. Il collabore avec Luc Burbaloff dans le groupe Trio Lélé (avec J-M. Trimaille) et l’ensemble de     musique médiévale Maruzala. 
Quand il n’invente pas des instruments insolites, Luc joue de flûtes, cordes et percussions traditionnelles de diverses origines. Inspiré depuis ses débuts de conteur par les imaginaires  africain, amérindien et européen, Jean-Michel Galopin était fait pour jouer en compagnie talentueuse d’Harouna et Luc.

Amitié et complicité font le reste.